News Center

3x3 07.06.2018

Notre Équipe Nationale est prête pour les Championnats du Monde 3x3

Sixième de l’édition 2017, l’équipe de Suisse dames aura du mal à rééditer cette performance lors de la Coupe du monde de 3 x 3 qui commence dès demain à Manille. «Nous avons une nouvelle équipe qui manque encore d'expérience», lâche d’emblée Damien Leyrolles, responsable technique du 3 x 3 à Swiss Basketball. «Nous faisons face à un changement de génération», enchaîne le technicien français, joint au téléphone par l’ATS. «Une seule joueuse subsiste par rapport à l’an dernier», à savoir l’expérimentée Marielle Giroud (30 ans), qui a pris une part prépondérante dans le triplé championnat/Coupe de la Ligue/Coupe de Suisse réussi par Elfic Fribourg.

«Alexia Rol n’est pas encore remise de sa blessure à un genou. Quant à Sarah Kershaw et Caroline Turin, elles ont pris leur retraite internationale», précise Damien Leyrolles. «La porte sera toujours ouverte pour Sarah et Caroline. Mais elles savent qu’il leur sera difficile de réintégrer l’équipe de 3 x 3. Elles devront beaucoup s’entraîner, et devront pour cela retrouver un club de cinq. Et Sarah m’a dit que le basket ne lui manquait pas vraiment», glisse-t-il.

«Nous avons intégré deux jeunes joueuses (Nancy Fora et Evita Herminjard, qui ont toutes deux 20 ans et évoluent respectivement à Elfic et à Lyon ASVEL, ndlr) qui sont internationales de cinq, ainsi que Cinzia Tomezzoli (30 ans, Winterthour, ndlr) qui a toujours beaucoup joué en 3 x 3», poursuit Damien Leyrolles, qui est également sélectionneur de l’équipe de Suisse dames de basket traditionnel.

«Elles se connaissent bien. Mais elles ont très peu joué ensemble en 3 x 3», précise-t-il. «Or, le 3 x 3 demande beaucoup d’automatismes, ce qui prend du temps.» Une denrée trop rare pour des joueuses non professionnelles dont la saison de cinq a pris fin il y a peu: «Nous avons rassemblé les candidates à une sélection à deux reprises ce printemps pendant une demi-journée. Mais nous avons tout arrêté avant les play-off afin de ne pas les surcharger», souligne Damien Leyrolles.

Le stage effectué le week-end dernier à Voiron (FRA), où le quatuor a pris part à un tournoi international en guise de préparation, a donc avant tout permis aux joueuses de prendre leurs marques. Les Suissesses ont d’ailleurs dû se contenter d’un modeste 11e rang, alors que le Team Lausanne (qui ne sera pas de la partie à Manille) s’est classé à la 3e place côté masculin.

Une poule compliquée

«Les filles ont pu se rendre compte du niveau du 3 x 3 sur la scène internationale», glisse Damien Leyrolles. «J’ai vu de bonnes choses. Mais elles sont loin du potentiel qu’elles peuvent exploiter. Ce tournoi de Manille vient trop tôt pour elles. Elles figurent en outre dans une poule compliquée, avec une équipe de France redoutable. Elles devront probablement battre les trois autres équipes (Chine, Argentine et Kazakhstan, ndlr) pour aller en quarts», avance-t-il.

Damien Leyrolles ne s’en cache pas: l’objectif principal de l’été, ce sont bien les qualifications au championnat d’Europe dont la phase finale aura lieu du 14 au 16 septembre à Bucarest. Les Suissesses tenteront alors de décrocher l’un des trois tickets qui seront attribués chez les dames lors du tournoi de Constanta (ROU) les 30 juin et 1er juillet. «Mais ce sera difficile, car le niveau du 3 x 3 européen est dense», assure Damien Leyrolles. ATS


Programme et sélection

Manille (PHI). Coupe du monde 3 x 3 (8-12 juin). Dames. Groupe B: Chine (tête de série No 2), France (7), Kazakhstan (10), Suisse (15), Argentine (18). Les deux premiers de chaque poule se qualifieront pour les quarts de finale. Le programme de la Suisse dans le tour préliminaire.

Vendredi 8 juin

  • Kazakhstan - Suisse (5h50)
  • Chine - Suisse (8h30).

Dimanche 10 juin

  • Suisse - Argentine (5h50)
  • Suisse - France (7h20)

Quarts de finale, demi-finales et finales le mardi 12.

MATCHS LIVE SUR LA PAGE YOUTUBE DE FIBA 3X3

La sélection suisse

  • Nancy Fora (Elfic Fribourg, 20 ans, 1m77)
  • Marielle Giroud (Elfic Fribourg, 30 ans, 1m80)
  • Evita Herminjard (Lyon ASVEL, 20 ans, 1m74)
  • Cinzia Tomezzoli (Winterthour, 30 ans, 1m75)

Marielle Giroud à l'interview

Depuis quand jouez-vous au 3 x 3?

Depuis 2014. C’était une surprise au départ. Swiss Basketball avait reçu une wild-card pour la Coupe du monde. Une équipe avait été mise sur pied avec Sarah Kershaw, Caroline Turin, Alexia Rol et moi. Nous avions alors appris ensemble à jouer au 3 x 3, et nous avions terminé au 6e rang à Moscou. C’était incroyable.

La perspective de pouvoir prendre part à des Jeux olympiques, dès 2020 à Tokyo, a-t-elle joué un rôle?

Au départ, on ne parlait même pas des JO. Mais depuis l’an dernier, on est certain que le 3 x 3 figurera au programme à Tokyo. Nous, Suissesses, ou en tout cas moi, n’aurons probablement jamais la chance de pouvoir participer à un tour-noi olympique à cinq. Mais en 3 x 3, la possibilité existe. C’est une opportunité incroyable. Une source de motivation supplémentaire.

Seriez-vous prête à lâcher le basket traditionnel si vous pouviez vous consacrer au 3 x 3 dans l’optique d’une qualification olympique?

J’adore évoluer dans le championnat de Suisse. Ce serait cependant génial si j’avais l’occasion de partir pendant plusieurs mois avec des copines pour ne faire que du 3 x 3. C’est u autre style de jeu, une autre ambiance. Mais il faudrait d’abord développer le 3x3 pour les filles, notamment en créant un World Tour.

Main partners
Official partners
Official suppliers
Media partners